Le guide de votre bien-être à domicile

Acupressure

L'acupressure en quelques mots

acupressure

© Ebullientben

Branche de la médecine traditionnelle chinoise, la technique des massages employée en acupressure repose sur le toucher, par pression des doigts au niveau des points des méridiens.
  1. La théorie de l’acupressure
  2. Le transfert de l'énergie

Les massages d’acupressure forment une thérapie basée sur les principes de l'acupuncture, du Shiatsu et du Tuina. Ils se pratiquent par pression des doigts, de la paume des mains ou du coude sur les points d'énergie du corps, appelés tsubos.

Les premiers traités d'acupressure datent de 2000 ans. Il faudra cependant la parution d'un ouvrage intitulé « le Nei King » pour en apprendre davantage. Au 7e siècle, les thérapeutes chinois recensent déjà prés de 349 points d'acupression sur le corps humain. Au début des années 1900, la Chine est victime d'une épidémie de choléra et l'enraye grâce aux soins de l'acupressure. Après cela, les Occidentaux commencent à étudier ses effets thérapeutiques sur la santé humaine.

Cette technique de massage se pratique régulièrement en Chine. Elle est devenue très populaire dans le monde. En France, l'acupressure est enseignée aux médecins lors de trois années de spécialisation.

La théorie de l’acupressure

Méthode thérapeutique naturelle et alternative, l'acupressure, nommée aussi digitopuncture, se base sur la théorie des 14 principaux méridiens, ou nâdis, utilisés dans le traitement d'acupuncture. Ce sont des canaux énergétiques traversant les parties du corps où circule l'énergie vitale QI (tchi). Les méridiens sont reliés aux principaux organes ou viscères de l'organisme. La pression par les doigts sur les différents points d'acupressure permet de stimuler ou de débloquer l'énergie vitale en vue de favoriser la santé et le mieux-être.

Le transfert de l'énergie

Selon l’approche de la médecine chinoise, le corps humain est le conducteur de l'énergie circulant dans la nature et les êtres vivants. En effet, l'homme harmonise l'énergie yin de la terre, qui monte en se dispersant (nature yang) et l'énergie yang du ciel, qui descend et se concentre (nature yin). Ces transformations d'énergie, l'excès de sang ou le manque d'énergie vitale sont les éléments pris en compte par le praticien acupresseur. Son travail va consister à tonifier, à disperser et à contrôler l'énergie du corps.

Par cette pratique naturelle, le masseur va déceler les plus petits dérèglements qui pourraient être l'origine de maladies plus graves. Il pourra grâce à une technique précise débloquer des méridiens et améliorer la fonction des 5 organes et des 6 viscères.